Une femme en habit 1926


flickan frack 1926

Une femme en habit (Flickan Frack) 1926

Nul n’a oublié le succès remporté par La Femme en hornme, qui nous révéla la charmante Carmen Boni — dans un rôle travesti.

Une Femme en habit se rapproche assez sensiblement de ce film, dans son ensemble tout au moins.

Dans une petite ville suédoise, à Wadkoping, Kettie Nilsen suit les mêmes cours que son frère Eric et son ami Axel de Béryl. Kettie, brillante élève, aide Axel a préparer ses examens. Axel s’attache a son professeur au point de ne pouvoir se decider a partir en vacances. Pour retarder cette échéance, il a l’idée d’organiser un bal. Hélas! Kettie ne peut se procurer une toilette élégante. Ne pouvant se résoudre a jouer les Cendrillons, la jeune fille paraît au bal vêtue d’un habit appartenant a son frère. Le scendale est grand. Devant la colère paternelle, Kettie ne trouve qu’une solution: fuir.

Elle cherche refuge auprès de cousins d’Axel qui vivent loin du monde et de ses préjugés. Et, tandis que la ville potine, Axel et son amie goûtent la joie d’être seuls.

Kettie comprend que le scandale doit prendre fin, elle reprend ses vêtements féminins. Un accident étant anivé à Axel, celui-ci trouve en elle une infirmière dévouée. Elle remplit ce devoir avec tant de simplicité et de charme qu’elle obtient le pardon de la bonne dame Hyltenius, tante d’Axel, qui ramène bientôt a Wadkoping, deux fiancés heureux.

Un film suédois ne nous laisse jamais indifférent. Ce-lui-ci est particuhèrement heureux. L’action, très vivante, pleine de jeunesse, de sentiment, est menée dans un rythme alerte soutenu jusqu’à la fin du film. La mise en scène, due à Karin Swanstrom, est bonne et la technique parfaite.

De jolis extérieurs lui font un cadre séduisanl, et la technique est impeccable.

Magda Holm est à la fois primesautière, gavroche, les pires excentricités prennent, commises par elle, allures d’enfantillages, tant il y a de jeunesse dans son jeu et de pureté dans son regard. Ceci ne l’empêche pas d’avoir beaucoup de charme dans les scènes sentimentales. Ajoutons qu’elle porte a merveille l’habit — que beaucoup d’hommes portent si mal.

Une troupe d’excellents artistes l’entourent, lui donnent brillamment la réplique et l’aident a mener au succès cette comédie charmante qui a noni Une Femme en habit.

Film restaurato (2008), altre informazioni: The Swedish Film Database

Informazioni su thea

Archivio del Cinema Muto - Silent Film Archive
Questa voce è stata pubblicata in Cronologia 1926, Film, film restaurati e contrassegnata con , , . Contrassegna il permalink.